Catégories :
Actualités
Bien-être

Les poux : comment s’en débarrasser ?

Les poux

Le pou est un insecte parasite entraînant la pédiculose du cuir chevelu, c’est-à-dire une infestation de la peau. Ces petites bêtes se nourrissent de sang humain en piquant le cuir chevelu, ce qui déclenche des démangeaisons désagréables. Ils se transmettent par simple contact même bref ou indirect ce qui les rend difficiles à anticiper. Voici quelques techniques pour appréhender la venue des poux ainsi que pour les éradiquer du cuir chevelu des enfants.

Savoir reconnaître les poux

Les poux mesurent 2 à 4 mm, et se nourrissent exclusivement de sang. Ils se développent et pondent des lentes là où il fait le plus chaud sur le crâne, c’est-à-dire derrière les oreilles et la nuque. Les poux se développent en terrain propre, il est donc inutile de laver les cheveux des enfants plusieurs fois de suite pour faire fuir les poux.

Les pics d’infestation se situent à l’automne et au mois de février/mars. Les poux touchent majoritairement les enfants de 3 à 12 ans, et la propagation est importante dans les écoles, les crèches, les garderies, centres aérés, etc. Ils peuvent également se transmettre à la piscine, car bien qu’ils ne vivent pas plus de 48 h en dehors du cuir chevelu, ils peuvent flotter un moment dans l’eau. Il est donc recommandé de faire porter un bonnet de bain aux enfants lors de leur visite à la piscine.

Les dangers des produits anti-poux

Il existe de nombreux produits en pharmacie pour le traitement des poux sous forme de shampoing, de lotion ou bien d’aérosol. Bien que très efficaces, des études ont démontré que ces traitements à base d’insecticides peuvent comporter des risques pour les enfants. Rougeur, éruption cutanée, brûlure, œdème, irritation des yeux font partie de la liste d’effets indésirables qu’ils peuvent générer. Ces traitements anti-poux sont contre-indiqués chez les femmes enceintes, les nourrissons et les enfants de moins de 10 ans.
La crainte de l’infestation des poux a entraîné une utilisation massive de ces produits et le développement d’une résistance à ceux-ci. C’est pour cette raison que certaines solutions naturelles peuvent être envisagées.

Les solutions naturelles

Si votre enfant se plaint d’avoir le cuir chevelu qui gratte, il convient de vérifier si cela est à cause des poux. Placez la tête de l’enfant sous un bon éclairage, et séparez les cheveux en petites sections à l’aide d’un peigne à pou, très fin.
Du fait de leur taille infiniment petite et de leur rapidité de déplacement, ils sont difficilement visibles au premier coup d’œil. Les lentes, quant à elles, sont beaucoup plus visibles, car elles se situent à la base de la tige du cheveu et ont une couleur claire.
On peut d’ailleurs les confondre avec des pellicules, mais à la différence d’elles les lentes sont très difficiles à enlever. Si l’enfant à des lentes, cela vous indiquera que les poux sont présents.

On peut appliquer un corps gras (huile d’olive, huile de noix de coco) sur les cheveux ce qui va obstruer les voies respiratoires des poux. Par la suite, cela nécessite plusieurs lavages pour rincer et dégraisser les cheveux.

Vous pouvez également mettre au congélateur les objets ayant été en contact avec l’enfant (doudou, serre tête, etc.) pendant 8 heures, afin de les tuer. Concernant le linge de maison et les vêtements, enfermez-les dans un sac plastique hermétique pendant 10 jours, les poux mourront. Lavez ensuite le linge à 60°C.
Enfin, il faut éviter de laisser les enfants se gratter trop souvent afin qu’ils ne se fassent pas des lésions qui pourraient conduire à une infection bactérienne.