Catégories :
Actualités

Bilan de la grippe saisonnière de 2014/2015

bilan-grippe

Toutes les grippes ne sont pas comparables, l’épidémie qui a sévi l’hiver dernier a causé un excès de mortalité le plus élevé depuis celle de 2006/2007. L’InVS a fait paraître le 13 octobre dernier le bilan de l’épidémie qui a eu lieu durant l’hiver 2014/2015.

Une épidémie de grande envergure

À travers ce bilan, on apprend que 2.9 millions de Français ont consulté un médecin pour un symptôme grippal au cours des 9 semaines d’épidémie. Cette maladie virale et saisonnière est particulièrement dangereuse pour les personnes à risque*. Elle a été responsable d’une surmortalité hivernale de 18.300 décès.

Les personnes de plus de 65 ans ont représenté 90 % de cette surmortalité record, mais malgré ces chiffres alarmants l’épidémie de l’hiver 2014/2015 n’est pas la plus meurtrière de ces trente dernières années.

On apprend également grâce à ce bilan que le nombre de passages aux urgences durant cette période s’est élevé à 30.000, ce qui a conduit à 3.133 hospitalisations dont presque la moitié chez les personnes âgées de plus de 65 ans.

Enfin, le vaccin n’était pas 100 % efficace, car les souches du virus A(H3N2) n’étaient pas en adéquation avec celles présentent dans le vaccin.

« Pour éviter l’hospitalisation, passez à la vaccination »